PACS : Reconnaissance internationale pour la Tunisie

13.Mar.2019

Avec l’appui du projet PACS-Santé, l’Instance Nationale de l’Evaluation et de l’Accréditation en Santé – INEAS, vient de franchir une étape importante dans son évolution pour devenir une institution incontournable dans le domaine de l’évaluation, la promotion de la qualité des services de santé et la sécurité des patients. Son positionnement dans le système de santé tunisien est soutenu par trois reconnaissances internationales de « International Society for Quality in Healthcare - ISQua », seule institution, à l’échelle internationale, qui accrédite les organismes nationaux d’évaluation externe.

La décision d’accréditation par l’ISQua du manuel d’accréditation des établissements de santé de 2ème et 3ème ligne a été confirmée le 12 mars 2019. Les Hôpitaux universitaires et régionaux ainsi que les cliniques privées pourront demander une accréditation par l’INEAS avec la garantie d'une reconnaissance internationale de ses standards.

Par ailleurs, l’INEAS a reçu en septembre 2018 l’accréditation par l’ISQua du programme de formation des experts-visiteurs tunisiens. 

Enfin, lors de sa 35ème conférence annuelle 2018 à Kuala Lumpur, l’ISQua a honoré la Tunisie en annonçant l’obtention de l'INEAS de l’accréditation du manuel d’accréditation des établissements de santé de 1ère ligne (Centres de santé de base et centres intermédiaires) en décembre 2017.

Ces trois accréditations par l'ISQua démontrent ainsi la conformité de l'INEAS en matière d'accréditation aux exigences internationales les plus rigoureuses en termes de Qualité et de Sécurité. 

Félicitations pour toute l’équipe de l’INEAS pour son engagement, la qualité du travail mené et un grand hommage à ceux qui ont contribué au développement de ces manuels.

Actualités et activités

Vidéos

  • Mme. Lamia ABROUG . RNP-PACS 26.Jan.2016
    27.Jan.2016
  • Témoignage de Mme IHSENE BEN MANSOUR
    26.Jan.2016
  • Témoignage de Mr KHALED NABLI
    26.Jan.2016
  • Témoignage de Mme SOUAD SADRAOUI
    26.Jan.2016
  • Témoignage de Mme Marie-Alexandra Veilleux-Laborie
    26.Jan.2016